top of page

Gérer les repas de fêtes sans culpabiliser

Les fêtes, aussitôt passées, la reprise des bonnes habitudes, sans se restreindre pour autant, vous permettra de rétablir les choses progressivement. Prenez le temps de déguster, savourer chaque bouchée, mangez de tout, faites vous plaisir. Le petit conseil de base à vous donner serait d'éviter de vous resservir et de privilégier des petites parts.


Aucun aliment ne fait grossir, tout est une question d'équilibre.



Si vous organisez un repas de fête, pensez à augmenter les sources de légumes dans les apéritifs et dans le plat principal également.


Les légumes sont riches en fibres, les fibres permettront de :


- Réduire l'absorption des graisses et des sucres s'ils sont consommés au sein d'un même repas.

- Vous assure un phénomène de satiété.

- Vous apportez moins de calories et vont vous "remplir" l'estomac, particulièrement à l'apéritif, là où on arrive souvent affamé ou le ventre vide.


Justement arriver le ventre vide à un repas de fête n'est pas forcément une bonne chose, pensez à prendre une collation dans l'après-midi.

Les conseils :


- Dès aujourd'hui, mangez des repas équilibrés, avec des cuissons simples, ne cherchez pas à faire trop de folies ou de repas copieux, c'est bientôt les fêtes, vous profiterez suffisamment à ce moment-là.

- Mangez des repas simples et équilibrés entre chaque repas de fêtes ( avant et après ).

- Privilégiez les légumes qui ont un rôle alcalinisant pour l'organisme, très important pendant cette période.

- Faite une collation avant d'aller déjeuner ou dîner.

- Hydratez vous bien avant, pendant et après le repas. Buvez beaucoup d'eau avant, une tisane, une infusion, un thé ou un café allongé non sucré...

Et l'après-fêtes alors ?


Inutile d'entamer une cure de détoxication, des jus, des gélules miracles ou se mettre à faire un jeûne intermittent alors que ce n'est pas dans vos habitudes...

Sachez que le foie est capable de façon naturelle et sans coup de pouce de se détoxifier et d'éliminer les déchets. Le foie à ce rôle dans l'organisme donc faite confiance à votre corps.


Rassurez-vous, ce n'est pas la période des fêtes qui abimerons votre foie pour autant. Si vous avez une bonne hygiène de vie, des repas normalement constitués avec des plaisirs de temps à autres, le restant de l'année tout se passera très bien.


Les repas suivants seront plus légers, votre corps vous orientera naturellement vers des choses plus légères ou des quantités plus réduites qu'habituellement.


Les conseils :


  1. Hydratez vous bien pendant le repas et le lendemain avec de l'eau (et encore plus si vous buvez de l'alcool).

  2. Privilégier les aliments alcalins les lendemains de repas copieux, riches : Beaucoup de légumes, 2 à 3 fruits entiers ( max3 ), des produits céréaliers de qualité ( riz, pomme de terre, patate douce, pâtes, boulgour, quinoa légumes secs... ).

  3. Limiter considérablement les aliments sucrés ( très acidifiants ).

  4. Dépensez-vous modérément : ne cherchez pas la performance un lendemain de fête mais bougez. Faite une séance de sport légère à modérée, allez faire une grande balade, bougez sans vous épuiser.




78 vues0 commentaire

Comments


bottom of page